15 septembre 2009

En bonne compagnie...

"La Dépêche du Midi", 26 juin 2009.
06 août 2009

Courrier de Maître Baduel, 13 octobre 2008.

Jean-Paul BADUEL Avocat à la Cour D.E.A Relations Internationales Member of the Chartered Institute of Arbitrators Mail : jean.paul.baduel@gmail.com 22, rue de Savoie Tél : 01 46 34 14 66 75006 PARIS Fax : 01 43 29 77 03 Monsieur Philippe PISSIER 5, rue Clémenceau 46170 CASTELNAU-MONTRATIER     Lundi 13 octobre 2008 N/REF : JPB/JG AFFAIRE : PISSIER Philippe – plainte article 227-24 du Nouveau Code Pénal Cher Monsieur, Je vous remercie... [Lire la suite]
Posté par Philippe Pissier à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 juillet 2009

Journal de bord de Michel Perdrial

Mercredi 1 juillet 2009 Philippe Pissier relaxé? Présumés innocents poursuivi? Lire Lolita à Téhéran? J’apprends par le site d’Europe Un que le Tribunal de Cahors relaxe Philippe Pissier dans l’affaire du sein et de la pince à linge, une histoire que j’ai déjà évoquée plusieurs fois. Je résume : il s’agit de mail-art, la Poste parle de pornographie, le procureur y voit un danger pour les mineur(e)s. D’abord, je me réjouis de cette issue, mais Philippe Pissier m’écrit que ce n’est pas aussi simple, que l’affaire continue. Dans le... [Lire la suite]
04 juillet 2009

Thierry Savatier

27 juin 2009 L’art, la censure et l’article 227-24 Pinard de Bordeaux et Pinard de Cahors ? Contrairement à ce que ces mots pourraient suggérer, il ne sera pas ici question de vin, mais de deux cas assez ahurissants de censure de l’art contemporain (taxé de « pornographique »), l’un concernant l’exposition Présumés innocents, l’autre, l’artiste Philippe Pissier. C’est donc à Ernest Pinard, le procureur qui requit contre Madame Bovary et fit condamner Les Fleurs du Mal, qu’il est ici fait allusion. L’Histoire n’aurait jamais retenu... [Lire la suite]