Date: Thu, 15 May 2008 12:30:27 +0200
To: jeanluccolnot@aol.com
From: "pissier.philippe@paganguild.org" Subject: Re : Fwd: Re : Re: Boyer

Tu connais ?

http://www.rue89.com/cabinet-de-lecture/wu-ming-aucun-pays-n-est-a-l-abri-de-devenir-un-peu-l-italie

Date: Thu, 15 May 2008 12:51:43 -0400
To: pissier.philippe@paganguild.org
Subject: Re : Fwd: Re : Re: Boyer
From: jeanluccolnot@aol.com

Ah très bien ! Coyote 340 un pote d'Argentine me les avait fait connaître. J'ai adoré la façon dont ils ont monté le canular sur Hakim Bey, visant à démontrer à quel point les lecteurs de ce dernier étaient dépourvus d'esprit critique, capables d'applaudir et de crier au génie en lisant des extraits de discours de Staline, tout simplement parce qu'ils étaient faussement signés par notre anarchiste pédophile, mondialiste et néo-libéral notoire. Il ne suffit pas d'avoir l'air intelligent pour l'être réellement. C'est le cas de Bey et de plus d'un de ses lecteurs. En lisant les réactions à la traduction de Zerzan, on se rend compte de cette incapacité critique, de cet aveuglement total face au gourou de l'anarchisme ontologique. On ne cherche pas du tout à savoir ce que cache la grande vacuité politique du bonhomme et on préfère critiquer celui qui émet la critique plutôt que se demander en quoi elle pourrait être fondée :

http://endehors.org/news/hakim-bey-anarchiste-postmoderne

Mais Zerzan n'est pas le seul à stigmatiser cette prose creuse et sa métaphysique aléatoire. Il est difficile de comprendre l'accueil totalement servile qui lui est reservé dans certains milieux. Outre le fantastique canular de Luther Blissett, http://multitudes.samizdat.net/spip.php?article2528 : Stewart Home de l'Alliance néoiste, ou encore le collectif King Mob en Angleterre, ont plus d'une fois ridiculisé les postures politiques de Bey, lui faisant perdre la face. Sa déclaration d'adieux au web lors du symposium d'Alicante est le pitoyable aveu que tout cela n'est que blabla petit bourgeois et pantouflard. Mais il n'est pas le seul, faut dire. On peut par exemple lire les situationnistes mais vaut mieux pas les rencontrer si on veut pas être déçu. La TAZ n'est rien de plus qu'un fonds de commerce, ce que n'est pas Luther Blissett et maintenant, Wu Ming. J'ignore les raisons de l'idolâtrie envers Hakim Bey. Bien qu'on puisse en sauver quelques pages, c'est un penseur plutôt médiocre et un politologue encore plus stupide. Quant à en faire l'un des maîtres à penser de la Chaos Magick, c'est tout bonnement un mensonge historique facile à vérifier.